La boite noire

  • La boite noire. (Aprés un crash?)

    La boite noire. (Aprés un crash?)

  • Deux cotés s'ouvrent...

    Deux cotés s'ouvrent...


Une boite noire. C’est ce qu’il reste d’un avion aprés qu’il se soit crashé. Une mémoire qu’on essaye de reconstituer suite à, peut-être, un atterissage en catastrophe, ou peut-être, une descente en piqué.
Voila une de ces boites noires. Au début on ne sait pas trop comment l’ouvrir. Pas de mécanismes apparent, et puis on découvre que deux cotés se détachent, on regarde dedans. Huit photos, deux par cotés.
Celui qui va essayer de reconstituer cette mémoire est obligé de manipuler la boite pour y faire entrer la lumière. D’un coté de la boite, quatres photos prisent dans un appartement sans meubles, juste les murs, sur lequelles on voit les stigmattes d’anciens objets, d’une ancienne vie : la trace d’un meuble qui à laissé une trainé sur le sol, une porte qui donne sur une pièce noire, une ampoule qui n’est plus la, un papier peint qui laisse voir ce qu’il y sur le mur.
De l’autre cotés, quatre photos : des photos de photos souvenirs, sans les visages, collés sur un mur.

Impossible en tout cas de regarder ces huit photos en même temps. La relation entre celles-ci devra se faire dans la mémoire du détéctive.
La mémoire qu’on essaye de chercher, comme le sucre dans le café.

Est-ce volontaire? Le propriétaire de cette mémoire l’a-t-il fait exprés? S’est-il crashé? Est-il juste partit chercher une autre mémoire?

On ne peut que refermer cette boite et garder ces questions.

Le catégorie  Projets

La nuit porte conseil

  • (1) Depuis une semaine, je rêve tous les soirs de l’enfant triste au parapluie.

    (1) Depuis une semaine, je rêve tous les soirs de l’enfant triste au parapluie.

  • (2) Le lendemain, je raconte mon rêve à une amie.

    (2) Le lendemain, je raconte mon rêve à une amie.


Vivre au Vietnam, c’est un peu comme être tout le temps dans un rêve éveillé: Ho-Chi-Minh vous tiens en alerte même dans le sommeil. Le soleil est ici si fort et matinal que l’on ne sait plus si l’on a dormit la veille, si un jour s’est écoulé ou si nous sommes continuellement en train de vivre le même instant que l’on remplit différement.

Cette immersion m’a inspiré une histoire, faite de photos entre rêve et réalité.

Le catégorie  Projets

Je crois que j’y étais.

  • Etais-je ici? (1)

    Etais-je ici? (1)

  • Etais-je ici? (2)

    Etais-je ici? (2)


Eté 2009, Je reviens une dernière fois dans l’appartement de ma grand-mère, qui part en maison de retraite.
Je sens les souvenirs, et je me sens un fantôme.
Un triptique de triptiques : « Etais-je ici? » , « C’était ici » , « Est-elle ici? »

Elle décédera en octobre 2010, presque un an après ces photos qu’elle ne verra jamais. Elles lui sont dédiées.

Le catégorie  Projets

La femme, cette inconnue

  • 01--2005_11_avant de partir-052
  • 02--2006_04_strasbourg-005

No more answers, only questions. And emotions…

Le catégorie  Projets

granada 24 : portraits

Debut 2007, je pars pour Grenade travailler 5 mois. J’y ai vécu des choses fortes, rencontré des gens qui comptent encore pour moi. Mais 5 mois passent vite. Alors voici l’impression que j’en ai eu : tous ces gens parfois se confondent.

Les derniers jours je suis allé voir chacun d’entre eux pour leur demander de faire un portrait, chez eux. Voici le résultat : GRANDA24, une animation-portrait, qui reflète le souvenir que j’ai de tout ce joli petit monde.

Le catégorie  Portraits, Projets













- All pictures Copyrighted 2009 - Cédric NICOLAS nicolasced@yahoo.fr - Contactez moi si vous pensez être illégalement sur une de ces photos. -
- Cédric NICOLAS photographie reportage photo de plateau portraits animation Nikon D700 photo de rue -

SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline